Pierre-Marie Lledo pour « Le cerveau sur mesure »

Pierre-Marie Lledo pour « Le cerveau sur mesure »

_MG_0006Rapport de Marie-Dominique Montel

Le cerveau sur mesurePierre-Marie Lledo est un merveilleux savant. Et je n’entends pas simplement dire par là qu’il est TRES savant, même si c’est le cas, ni que ses équipes de neurobiologie à l’Institut Pasteur cherchent et…trouvent, même si c’est le cas aussi.
Il est merveilleux parce que ses découvertes qui ont révolutionné la connaissance du cerveau constituent, pour nous – qui avons un cerveau – d’excellentes nouvelles.
Jusqu’ici, quelle était la vision communément admise ? Après des débuts étonnamment brillants et prometteurs, notre cerveau voyait au fil de la vie son stock de neurones s’amenuiser petit à petit et sans espoir. Pierre-Marie Lledo et son équipe de chercheurs ont contribué à montrer que, quel que soit son âge, le cerveau continue à produire des cellules souches, « provoquant nous dit-il, l’effondrement d’un dogme selon lequel on naitrait avec un quota de neurones, et que passé 20, 25 ans, on ne ferait qu’en perdre. Comme avec toutes les révolutions, c’était un moment fort et porteur d’espoir ».
Imaginez les pistes : cerveau réparable, maladies tenues en échec, répercussions sur l’analyse et le traitement du stress et de la dépression. Les perspectives sont époustouflantes… Il nous les explique dans un livre formidable et très lisible pour le grand public que nous sommes, écrit avec une autre grand savant de la génération précédente, Jean-Didier Vincent. Un héros de roman policier classique disait qu’il faut faire travailler nos petites cellules grises ; aujourd’hui, ils les appellent autrement mais Pierre-Marie Lledo et ses confrères sont d’accord et réalisent des expérimentations prometteuses.
C’est à ce neurobiologiste de grand talent que l’Académie de Saintonge décerne cette année son grand prix. En effet, sa vocation a vu le jour dans notre région qui l’a vu naître sur les bords de la Charente.
Sa mère était cantinière, son père travaillait à la verrerie Saint-Gobain. De la maternelle des Borderies, à Crouin, à un poste de professeur invité à l’université de Harvard, aux Etats-Unis, Pierre-Marie Lledo affiche un parcours brillantissime. Chef de l’unité « Perception et mémoire » à l’Institut Pasteur, et directeur de recherche au CNRS, il revient régulièrement dans sa ville natale de Cognac. C’est là qu’il a rédigé une bonne partie du « Cerveau sur mesure », où il décortique les progrès phénoménaux de la science. Il va nous en parler dans un instant en nous montrant un document exceptionnel.