Evénements touchant l’Académie en 2013

Une année de l’Académie de Saintonge

Une dame en habit vert à l’Académie de Saintonge !
La cérémonie de remise des Prix de l’Académie de Saintonge du 30 septembre 2012 à Saintes a revêtu un caractère d’une solennité exceptionnelle, liée à la présence de madame Danièle Sallenave de l’Académie française venue, en habit vert, rappeler dans son discours de présidente d’honneur, l’importance d’un réseau d’académies de province dans notre pays. Notre collègue Jean Mesnard, en habit lui aussi (il appartient à l’Académie des sciences morales et politiques) pour accueillir madame Sallenave, a exprimé le plaisir éprouvé par notre Académie, jadis dirigée par Pierre-Henri Simon, à voir de nouveau parmi nous une représentante de l’Académie française. C’est elle qui a remis le grand prix 2012 au professeur Pierre-Marie Lledo, neurobiologiste de Cognac, responsable de la découverte des néo-neurones, à l’institut Pasteur de Paris. Lors de cette Cérémonie des Prix de l’Académie de Saintonge, la présentation audiovisuelle des candidats, rythmée par de nombreux extraits de film et des intermèdes musicaux, a été très applaudie. On retiendra le beau discours de Bernard Mounier pour accueillir notre nouvelle collègue, Roselyne Coutant Bénier, directrice de l’aquarium de La Rochelle (élue au 5e siège), et la réponse poétique et pleine de finesse de celle-ci. En clôture, le verre de l’amitié, salle Saintonge, a réuni les lauréats et les spectateurs de cette journée spécialement réussie.

Un bon « audimat »
Le succès d’une telle manifestation se mesure au public présent. De fait, la salle Saintonge, avec ses 330 sièges, affichait complet. Autre baromètre important : Les Prix 2012 de l’Académie de Saintonge ont été cités abondamment dans la presse. Dans l’audio-visuel en particulier, avec une interview de notre directrice dans les actualités régionales de France 3, et un reportage sur notre prix Louis Joanne, l’association des amis de Gaston Balande. Deux émissions de radio, de 10 minutes chacune, ce qui est long pour la radio, ont été diffusées sur Demoiselles fm et Radio-Terre marine qui proposait également une interview de Danièle Sallenave. Dans la presse écrite, à noter plusieurs articles dans Sud-Ouest dont trois quarts de page consacrés à notre grand prix de l’Académie, à la cérémonie et au palmarès et encore un quart de page sur la présence de madame Sallenave. La Charente-Libre, Actualité Poitou-Charentes et la Haute-Saintonge ont également relaté l’événement. La revue de la SEFCO a repris l’intégralité du discours de Danièle Sallenave.Le Blog de Nicole Bertin a développé plusieurs grands articles illustrés. D’autres titres ont publié notre communiqué de presse annonçant le palmarès.

Un déménagement
Après de nombreuses années à Saintes, en 2013 l’Académie transporte sa Cérémonie des prix annuelle face à l’océan, au palais des congrès de Royan. Nous avions déjà l’habitude d’organiser nos séances de travail dans des localités différentes afin de mieux « coller » aux divers aspects de a vitalité intellectuelle et culturelle charentaise. Cette fois, c’est notre séance publique qui déménage dans une salle propice au caractère audio-visuel de notre cérémonie qui conservera bien sûr son caractère gratuit. L’Académie remercie de son accueil M. le député-maire, Didier Quentin qui nous associe ainsi à son désir de faire de Royan l’une des capitales culturelles de la région. M. Quentin, qui suit de longue date nos travaux, et son conseil municipal nous offrent un soutien généreux et très apprécié en ces temps difficiles pour les Académies… comme pour tout le monde !

Les autres évènements marquants de l’année:

– Une nouvelle académicienne, Roselyne Coutant Bénier, spécialiste de biologie marine originaire de Saintes, fondatrice et directrice de l’Aquarium à la Rochelle, aux côtés de son père puis de son frère. Présidente de la Fondation de l’Université de La Rochelle. Madame Coutant Bénier a été élue en 2012 au 5e siège de notre Académie, en remplacement de notre collègue Michel Danglade, disparu en 2011.

– Un nouvel académicien, Pierre Collenot, informaticien, artiste graphique originaire de Reparsac, médaille de l’Académie en 2007 pour le site internet Histoire Passion, créateur du site de la SEFCO, coordinateur du site de l’Académie de Saintonge et des vidéos de nos cérémonies depuis 2009. Monsieur Collenot a été élu au 13e siège de l’Académie, lors de notre dernière assemblée générale.

– Les Conférences de l’Académie de Saintonge, pilotées par Jean Combes et Bernard Mounier, nous ont proposé, pour leur troisième saison, sept soirées passionnantes autour des académiciens et de leurs travaux : Conférences d’Alain Michaud sur Contraintes et conflits à l’Abbaye aux Dames de Saintes au Moyen Age et de Marc Seguin sur Les religieuses contestataires du premier XVIe siècle à l’Abbaye aux Dames de Saintes. Conférences de Jacques Bouineau sur Le pouvoir municipal du Moyen-Age au XVIIIe siècle et de Marc Fardet sur le docteur Quoy en partenariat avec l’Académie de la Rochelle. Conférence d’Alain Braastad sur Le commerce du cognac et les protestants au XVIIIe siècle au musée d’histoire de la France protestante de l’Ouest. Conférence de François Julien-Labruyère sur 1000 ans de relations entre l’Abbaye aux dames et la ville de Saintes et projection du film de Marie-Dominique Montel et Christopher Jones « Peu académique, l’académicienne Danièle Sallenave » à l’Abbaye aux Dames.

– L’Académie poursuit sa politique d’assemblées itinérantes. Après Saintes, Saint-Jean d’Angély, Saujon, Rochefort, La Rochelle, Port d’Envaux, Jonzac, Fouras, Chassors, Jarnac, Talmont, Tonnay-Charente, Royan, Archiac, Rochefort, l’île d’Oléron et l’île Madame, l’assemblée générale et les réunions de 2012-2013 on eu lieu au Paléosite de Saint Césaire pour une journée consacrée à l’archéologie aérienne, organisée par notre collègue Jacques Dassié, à Rétaud sur le thème de l’art roman à l’initiative de Jacques Bouineau et à Saint Fort sur Gironde sur les traces de Pierre-Henri Simon, à l’invitation de Jean-Louis Lucet. Ces déplacements entretiennent les liens de l’Académie avec les municipalités et/ou les établissements culturels… et renforcent sa présence dans la région.

– Les relations extérieures de l’Académie sont également en développement avec …
…l’Académie française représentée visiblement et officiellement par madame Danièle Sallenave qui nous a fait l’honneur de présider notre cérémonie des Prix de l’Académie de Saintonge 2012. Son discours d’ouverture qui parlait du travail des académies de province et des langues régionales a été très vivement applaudi.
Notre directrice, Marie-Dominique Montel, a réalisé (pour France 3) un film sur Madame Sallenave à l’occasion de sa réception à l’Académie française et (pour France 5) un documentaire sur la secrétaire perpétuelle, Hélène Carrère d’Encausse, avec qui elle a pu s’entretenir de notre Académie avec un intérêt d’autant plus manifeste que madame Carrère d’Encausse a des attaches rétaises.
…l’Académie des Sciences morales et politiques dont notre collègue, Jean Mesnard, était président en 2010.
…l’Académie de La Rochelle, bien sûr, dont le président (qui est aussi notre collègue), Jean Flouret, nous fait le grand plaisir d’accueillir, plusieurs fois par an, des conférenciers de l’Académie de Saintonge.
…l’Université de La Rochelle, où notre collègue Jacques Bouineau enseigne l’histoire du droit et dont il portait officiellement la toge pour accueillir madame Sallenave lors de la cérémonie d’octobre dernier. Enfin, notre nouvelle académicienne, madame Coutant Bénier, est présidente de la Fondation de l’Université de La Rochelle.
…le Musée de l’Histoire du Protestantisme de l’Ouest de la France à Bois Tiffrais (en Vendée) dont les journées portes ouvertes de l’été 2012 ont été placées sous la présidence d’honneur de la directrice de l’Académie de Saintonge et accompagnées d’une conférence de notre collègue Alain Braastad.

– La communication est une priorité pour l’Académie de Saintonge, car elle contribue à la notoriété de son action. La revue offerte lors de la cérémonie des prix est, à cet égard, en constante amélioration : réalisée en partenariat avec le cabinet FIMECO Baker Tilly, entièrement en couleurs (34 pages), elle est déposée à la Bibliothèque nationale et aux Archives départementales.
Quant au site internet de l’Académie, il est de plus en plus étoffé et visité. On ne compte plus les appels à l’érudition des Académiciens, par internet, de la part d’un public qui considère notre institution comme une référence et à qui nous essayons systématiquement de donner satisfaction. Des journalistes (l’Express, Sud-Ouest ou France 3 cette année) nous consultent également.
D’autre part, les personnalités primées par l’Académie, font de plus en plus régulièrement mention de ce prix, au dos de leurs ouvrages, ou dans leurs interviews à la presse, même plusieurs années plus tard (ainsi Eric Fottorino, grand prix de l’académie 2010, dans une ITW à Sud-ouest cette année). Les éditeurs publient des communiqués de presse à l’occasion des prix, certains, comme le Croît vif apposent sur le livre primé une étiquette spéciale ou un bandeau.

– Le création de nouveaux prix.
Le prix Louis Joanne, fondé par Francette Joanne, veuve de Louis Joanne, médecin et homme politique, qui avait contribué déjà, en faisant un don à l’Académie, à la création des tous premiers prix à la fin des années 50. Le nouveau prix est destiné à récompenser les associations qui accomplissent un travail exemplaire dans le domaine de la culture.

Le prix René Coutant / de l’innovation, fondé par Roselyne Coutant-Bénier, qui vient élargir le palmarès de l’Académie de Saintonge en récompensant, chaque année, un chercheur ou un scientifique charentais. Nommé en hommage à son père, René Coutant, fondateur de l’aquarium, il s’ajoute au Prix de la mer/Aquarium de La Rochelle déjà fondé par elle en 2010.

De telles créations nous font plaisir car elles manifestent le soutien de personnalités régionales à l’action de l’Académie et nous permettent de la développer.

– Le Palmarès 2012 de l’Académie de Saintonge a confirmé, par la personnalité de ses 14 lauréats, la diversification des réalisations culturelles couronnées par les prix de l’Académie. Leur notoriété, cette année encore, répond à la volonté des fondations publiques et privées qui les financent.

Grand Prix 2012 de l’Académie de Saintonge : Pierre-Marie Lledo, neurobiologiste, pour son livre « Le cerveau sur mesure »
Prix de la mer /Aquarium La Rochelle : La ligue pour la protection des Oiseaux représentée par Allain Bougrain Dubourg
Prix Madeleine La Bruyère : Jean-Paul Chabrier pour son livre Avril en octobre
Prix de Royan : Daniel Estève pour la comédie musicale De phare en phare, un amour d’estuaire
Prix Cognac Chabasse : Jean Gaumy, Photographe
Prix de Saint Jean d’Angély : Jean Michel Bénier, peintre, pour l’exposition l’Arte contro la morte
Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois : Jean-Louis Hillairet pour les fouilles de l’aqueduc de Saintes
Prix de l’agglomération Royan Atlantique : Catherine Monfajon, réalisatrice
Prix Louis Joanne : Association des amis de Gaston Balande pour le catalogue raisonné de l’œuvre du peintre
Prix du Patrimoine : Jean-Luc Labour pour le Musée Bunker de la Rochelle
Prix Jehan Latour de Geay : Nadine et Jean-Claude Forestier pour le livre Passage du Nord-Ouest, le sacrifice de René-Joseph Bellot sur les traces de sir John Franklin
Prix de Saintes : Philippe Julien-Labruyère, Maggie Cole, Isabelle Oberson pour le livre Lumières romanes
Prix de la Haute Saintonge : Jephan de Villiers, sculpteur
Prix Champlain : Jean-Claude Roy, pour la tapisserie du French shore à Terre-Neuve