Michelle Lallement, pour « Histoire de Marennes au XIXe siècle »

Michelle Lallement, pour « Histoire de Marennes au XIXe siècle »

Prix Jehan de Latour de Geay

Michelle Lallement, pour « Histoire de Marennes au XIXe siècle » Ed Croît vif

Rapport : Pascal Even

Michelle Lallement Michèle Lallement livre une histoire de Marennes entre 1792 et 1908, un large XIXe siècle qui s’inscrit entre les débuts de la révolution radicale aux fastes de la Belle époque dans une République au pouvoir affirmé. Un siècle de convulsions politiques qui voit les régimes se succéder, la Révolution, l’Empire, les restaurations, la monarchie de Juillet, le Second Empire, entrecoupés d’épisodes républicains.

Mais dans ce siècle marqué par une instabilité politique permanente, ce sont essentiellement les conditions de vie de la population de Marennes et de ses environs qui sont évoquées ainsi que les évolutions qui se font jour dans une petite cité, encore sous-préfecture, que ce soit dans les domaines économique, technique et social. L’auteur a su restituer les conséquences locales de ces évolutions qui transforment progressivement et profondément Marennes et sa région comme au demeurant le pays tout entier ; chacune des étapes est ainsi évoquée pour réaliser une vaste fresque de l’histoire de Marennes et de ses habitants et restituer, à travers les figures de ses habitants, notables et acteurs économiques les différents aspects de la vie quotidienne d’une petite ville de province. Parmi ces Marennais qui peuplent les pages de l’ouvrage de Michèle Lallement, nombre de figures attachantes se détachent, notamment celle de Jacques Dubois-Meynardie qui, notamment, constitua une riche bibliothèque dont il fit don à sa ville.

Ajoutons, et ce n’est pas le moindre mérite du livre, que cette brillante évocation repose sur la recherche, l’analyse et l’exploitation de sources bien souvent inédites qui assurent à cette monographie sa cohérence et sa valeur scientifique. Le XIXe siècle marennais dispose désormais de son histoire et d’une belle histoire.