Observatoire Pélagis des animaux marins – CNRS

Observatoire Pélagis des animaux marins – CNRS

Prix de la mer – Aquarium La Rochelle

Observatoire Pélagis des animaux marins – CNRS

Rapport : Didier Néraudeau

Observatoire Pélagis des animaux marins - CNRS L’Observatoire PELAGIS rassemble des programmes d’observation, de base de données et d’expertise sur la conservation des mammifères et des oiseaux marins. Il résulte du rapprochement des activités de suivi des populations de mammifères marins conduites auparavant, et de longue date, par le Centre de Recherche sur les Mammifères Marins (CRMM), puis par l’Université de La Rochelle, et des recherches du Centre d’Études Biologiques de Chizé, devenu la Station d’Écologie de Chizé-La Rochelle. L’observatoire est destiné à décrire, comprendre puis prédire les effets des changements environnementaux sur les espèces pour développer des recherches fondamentales tout en répondant aux demandes sociétales sur la préservation de la biodiversité marine. Sur le plan de la recherche, il est adossé aux laboratoires CNRS 7266 LIENS (Littoral Environnement et Sociétés) de l’université rochelaise et 1934 CEBC (Centre d’Étude Biologique) de Chizé. L’Observatoire assure le suivi de l’abondance et de la démographie des populations animales, la détermination de la distribution et des habitats critiques ainsi que l’estimation des paramètres biologiques des mammifères et oiseaux marins. Sur le terrain il réalise notamment l’inventaire et l’analyse des échouages de cétacés (ex : dauphins), pinnipèdes (ex : phoques) ou oiseaux morts ou vivants.

Son directeur, Vincent Ridoux, est un ancien élève du collège Notre-Dame des Recouvrances à Saintes, de 1969 à 1973. Il est chercheur au sein du Centre d’Étude Biologique de Chizé et Professeur d’écologie à l’Université de La Rochelle. Ses recherches portent sur les stratégies d’utilisation des ressources et des habitats par les prédateurs supérieurs marins.