Rémy Babiaud, facteur d’un piano de concert entièrement réalisé à la main

Rémy Babiaud, facteur d’un piano de concert entièrement réalisé à la main

Prix de l’innovation René Coutant

Rémy Babiaud, facteur d’un piano de concert entièrement réalisé à la main

Rapport : Didier Colus

Rémy Babiaud Rémy Babiaud. Recette du piano à queue. Vous avez toujours rêvé de posséder un piano à queue, n’est-ce pas ? Eh bien, rien de plus simple : fabriquez-le vous-même, Rémy vous donne la recette.

D’abord, soyez comme lui fils de menuisier, pour connaître le bois, et d’institutrice pour apprendre tout petit à jongler avec chiffres et idées. Ensuite, prévenez la tribu que, pendant les neuf années à venir, vous allez occuper le salon familial, piller l’épargne du ménage, user et abuser de la patience de tous, casser les cochons des petits, penser piano, rêver piano, vivre piano. Ces babioles réglées, trouvez le bois idoine, mouillez-le, chauffez-le, cintrez-le, collez-le. Donnez la forme, séchez un épicéa du Jura pour la table d’harmonie et une branche de hêtre pour le chevalet. Collez la ceinture avec une forêt de serre-joints. Voilà, votre caisse est prête. Grosso modo.

Passez maintenant aux choses sérieuses : le cadre en fonte. Facile, la fonderie de l’Isle d’Espagnac vous mitonnera ça à 1420°C, entre deux canons de l’ Hermione. C’est fait ? Ah oui, de menus détails encore : dorez le cadre, percez le chevalet, montez les cordes, tracez et découpez le clavier, composez et installez la mécanique, insérez le pédalier, laquez la coque et découpez l’« ivoire »… Et l’accord ? Avez-vous pensé à faire l’accord ?

Vous aurez des moments de doute, des enthousiasmes, des imprévus, des fous-rires, peut-être quelques nuits courtes ou même blanches. Mais imaginez votre fierté, au bout de 108 mois, quand vous signerez votre œuvre, sans majuscules, comme Rémy, qui a eu cette modestie : Rémy Babiaud. Et, tels Pleyel, Bechstein ou Steinway, vous pourrez ajouter la prodigieuse mention : facteur de piano(s).

Un peu compliqué ? Alors demandez-en un à l’ami Rémy. Ce champion de l’innovation en solitaire vous arrangera ça en même pas dix ans !