André Brisson pour Saint-Jean d’Angely, images d’autrefois avec Michel Téodosijévic

Rapport de Jean Combes

Michel Teodosijevic, correspondant de presse d’origine serbe, né à Paris, est tout d’abord un auteur de nouvelles publiées chez L’Harmattan (Nouvelles africaines en 1997 ; Vivement la guerre en 2005). Il consacre aujourd’hui son énergie et sa passion à l’édition d’ouvrages consacrés à l’histoire saintongeaise. Il est devenu en 2003 président de la seule librairie associative charentaise, animée par des bénévoles et dédiée au livre régional : Le Passage des heures dont le siège est à Saint-Savinien. Après l’édition en 2003 de Tonnay-Boutonne, images d’autrefois, il vient de publier Saint-Jean-d’Angély, images d’autrefois (deux tomes déjà parus) avec le concours d’André Brisson, petit-fils d’un éditeur, imprimeur et grand résistant angérien. André Brisson, tout en assurant la codirection du journal L’Angérien libre, a su réunir une collection de cartes postales d’une valeur inestimable. Il est aussi un des meilleurs connaisseurs de l’histoire de Saint-Jean-d’Angély et un fidèle parmi les fidèles des séances de l’Académie de Saintonge. Si ce Saint-Jean-d’Angély, images d’autrefois possède une âme et une sorte d’intimité immédiate, c’est bien grâce à la collection et aux souvenirs d’André Brisson. Photographies, cartes postales et documents invitent le lecteur à une découverte passionnante du passé angérien qu’il effectue avec émotion et nostalgie.