Mme Macdonald Stewart pour l’œuvre de la fondation Macdonald Stewart

Mme Macdonald Stewart pour l’œuvre de la fondation Macdonald Stewart

MRS-STEWART-wRapport de Bernard Mounier

Madame Macdonald Stewart exerce une influence discrète mais sensible sur la vie artistique de son pays et du nôtre. Avec David MacDonald Stewart son mari, elle a formé pendant 30 ans un couple de mécènes canadiens spécialement généreux et brillants qui se sont beaucoup « dépensés » c’et le cas de le dire pour entretenir la mémoire des relations de la France avec le Canada. Depuis le décès de son mari en 1984, Madame. Stewart assume la présidence de la Fondation Macdonald Stewart, qu’il avait créée, afin de poursuivre cette oeuvre de mécénat privé à vocation culturelle, artistique et de santé publique. Il s’agit au Canada, du Musée David Macdonald Stewart et du Musée des Arts Décoratifs de Montréal. En France, la Fondation acquiert et restaure le manoir de Jacques Cartier à Limoléou près de Saint Malo. A Brouage, elle s’occupe de quatre vitraux mis en place dans l’église de la ville natale de Champlain, commémorant la vie aventureuse de ce dernier. Une verrière y sera bientôt installée, relatant la création de la ville de Montréal, et rendant hommage à la perspicacité de ses fondateurs, Samuel de Champlain et Paul Chomedey de Maison Neuve. La restauration d’une poudrière, toujours à Brouage, complète l’opération.
Grâce au soutien de la Fondation Macdonald Stewart, de très belles expositions sont montées à Paris et au Musée du Nouveau monde à la Rochelle, telle Naissance de la Louisiane ou le Canada de Louis XIV, et un livre « Un tour de France canadien » de Caroline Glénisson permet à nos cousins d’outre–atlantique de retrouver leurs racines. Le buste de Champlain retrouvé dans l’épave du paquebot qui avait coulé au large de La Rochelle, est offert à la ville de Honfleur pour commémorer son embarquement pour le Canada en 1604 en compagnie de Dugua de Mons. La Fondation a également participé à la création d’un Prix Champlain qui récompense chaque année une personnalité ayant contribué à faire connaître la culture française au Canada et la réalité canadienne en France. Parmi les lauréats, Hubert Reeves, Bernard Pivot, Robert Lepage. Le gouvernement français a reconnu l’engagement culturel exceptionnel de Madame Stewart en lui accordant les grades d’Officier des Arts et Lettres et de Chevalier de la Légion d’Honneur. Pour l’ensemble de ces raisons, il était légitime que l’Académie de Saintonge attribue son Prix Champlain le bien nommé, à Madame David Macdonald Stewart.