Nicolas Faucherre pour ses travaux sur Vauban

Nicolas Faucherre pour ses travaux sur Vauban

VaubanRapport de Marc Fardet

Depuis un quart de siècle Nicolas Faucherre a fait le tour de France de cette architecture que les hommes ont édifiée au cours des siècles pour se défendre. Il quitta même les frontières de l’hexagone puisqu’ il est allé en mission au Proche-Orient des Croisades, en Grèce, en Turquie, à Chypre, en Italie, en Suisse et en Hongrie. Sa carrière universitaire passe par l’Université de La Rochelle (de 1994 à 2005), les titres de professeur d’histoire militaire à l’Ecole de Chaillot, chercheur associé au CNRS, membre de la commission Poitou-Charentes du patrimoine et des sites et, depuis 2006, membre de la commission nationale des monuments historiques enfin, depuis 2005, professeur d‘histoire de l’art à l’Université de Nantes.
Au début de sa carrière, il présenta au musée des monuments français, l’exposition « Vauban réformateur » Et le maréchal ne l’a jamais quitté puisqu’ il est expert scientifique pour la candidature de l’œuvre de Vauban au patrimoine mondial. Les talents de ce commissaire général des fortifications, qui remplaça le chevalier de Clerville – l’un des fondateurs de Rochefort -, s’exercèrent dans beaucoup de domaines. On le connaît surtout pour les nombreux sièges de villes conduits avec succès et qui permirent au Roi-Soleil d’agrandir le royaume. Nicolas Faucherre a publié le merveilleux « Traité de l’attaque des places de monsieur de Vauban, ingénieur du roi ». On le connaît pour ses fortifications bien sûr, -elles sont remarquables sur nos côtes- et Nicolas Faucherre, spécialiste de l’architecture militaire a contribué à une meilleure connaissance de l’histoire de notre région en participant à des publications sur les fortifications de la Charente-Maritime.
Mais il y a chez Vauban une autre facette : cet honnête homme du XVIIe s. était un encyclopédiste avant la lettre et ses écrits sur l’économie, la politique, la diplomatie et ce qu’on appellerait aujourd’hui l’aménagement du territoire, sont encore d’une étonnante actualité. Nicolas Faucherre n’a pas oublié cet aspect du personnage comme en témoigne par exemple son étude sur Vauban et la Révocation de l’Edit de Nantes. Voilà quelques facettes de Vauban et de Nicolas Faucherre qui vous parlera beaucoup mieux que moi de l’architecture militaire et de l’ingénieur qui a laissé 150 ouvrages fortifiés dont une vingtaine sont en parfait état de conservation.