Emmanuel Priou pour son activité de producteur de cinéma et de télévision

Emmanuel Priou pour son activité de producteur de cinéma et de télévision

empereur-0256Rapport de Marie-Dominique Montel

Emmanuel Priou est l’un de ces charentais que le monde nous envie. Il est né à Rochefort où sa famille a des racines très anciennes (notamment le capitaine de frégate Benoît Barbotin inventeur de la célèbre couronne de cabestan). Après des études de cinéma, Emmanuel Priou fait le tour du métier, (assistant réalisateur, chef monteur, ingénieur du son, et enfin réalisateur) avant de lancer avec deux amis, Yves Darondeau et Christophe Lioud, sa société de production baptisée Bonne Pioche. Ils produisent une quinzaine de documentaires par an pour la télévision, dont Le tour de France de deux papous, grand succès de l’hiver dernier.
En 2005 Bonne Pioche a failli couler grâce à une idée formidable à laquelle personne ne croit: La Marche de l’Empereur réalisée par Luc Jacquet. Quand les banquiers se laissent convaincre, les autorités françaises ne veulent plus le laisser filmer au pôle sud et vice versa. Pour le jeune producteur qui n’a pas froid aux yeux et qui s’investit vraiment dans le projet auquel il croit, la vie n’est pas de tout repos. Emmanuel Priou manque y laisser sa chemise, mais le résultat est là.
La marche de l’empereur obtient un César en France, un Oscar en Amérique et c’est le plus grand succès du cinéma français aux USA. En 2006, Dans La Peau de Jacques Chirac, réalisé par Karl Zero et Michel Royer, décroche encore un César. En 2007, Le Renard et l’Enfant de Luc Jacquet totalise 2 500 000 entrées. Enfin, le rochefortais Emmanuel Priou est président d’honneur de Rochefort-Sur-Toiles, une association de cinéphiles très active qui a créé, entre autres, le Festival de cinéma des pays du pacifique sud.