Michel Lis pour Mes saisons en Saintonge Editions Bonne Anse, et pour l’ensemble de son oeuvre

Michel Lis pour Mes saisons en Saintonge Editions Bonne Anse, et pour l’ensemble de son oeuvre

Rapport de Pierre Dumousseau

lissaison-saintonge

« L’homme qui, chaque matin, met la France de bonne humeur » … ainsi Alain Poher, alors Président du Sénat, qualifiait-il notre Grand Prix 2009. Pour Michel Drucker, il est « le philosophe des fleurs, des arbres et des légumes, un jardinier doublé d’un poète authentique ». Enfin, pour la majorité de nos concitoyens, ce fut une des voix les plus populaires de la radio (France Inter) et de la télévision (Télématin).
Michel Lis, dit « Michel le jardinier »… l’homme à la moustache verte, a 72 ans et il anime toujours une rubrique radiophonique chaque samedi sur France-Bleu La Rochelle.
Michel avoue être né à l’étranger : Pamproux, Deux-Sèvres! mais c’est un saintongeais de racines et de cœur. Petit-fils d’un cheminot charentais, fils de Pierre Lis enseignant, grand résistant et maire de Royan de 1979 à 1983, il n’a jamais manqué d’évoquer la Saintonge lors de ses nombreuses et variées chroniques médiatiques.
Il est en outre l’auteur d’une quinzaine de livres, tour à tour poétiques ou didactiques, dans lesquels sourd toujours un humour gouleyant propre à la finesse d’esprit saintongeais. Il a ainsi publié, entre autres, « Les jardins de chez nous », « Le dictionnaire du franc-parler », « Mes jardins », « La ganipote est dans
l’ prunier »… et, tout récemment, « Le livre de bord du jardinier » et « Mes saisons en Saintonge ».
Définitivement (mais, qui sait ? …) retiré à Saintes, au bord de la Charente, il mitonne ses ouvrages littéraires avec le même amour que celui porté à ses cultures potagères et continue à s’investir dans la vie culturelle locale en tant que Président, nouvellement élu, du  » Club Saint Georges » – association qui a pour mission de favoriser et encourager les activités culturelles et littéraires en Saintonge.
Pour la publication de son dernier livre  » Mes saisons en Saintonge « , mais aussi pour l’ensemble de son œuvre, l’Académie de Saintonge a décidé de lui attribuer son Grand Prix 2009, et c’est pour moi un grand honneur d’être chargé de lui remettre ce prix.