Cédric Burgelin pour l’ensemble de son œuvre

Cédric Burgelin pour l’ensemble de son œuvre

burgelinRapport de Nicole Bertin

Quand l’orgue s’éveille, la musique envahit la cathédrale Saint Pierre. Imposants, les piliers séculaires accompagnent ses notes harmonieuses qui montent en puissance et emplissent l’espace de solennité. Le musicien qui veille aux destinées de cet instrument majestueux et complexe, Cédric Burgelin, 38 ans, est l’un des plus jeunes organistes de France.
Sa passion pour l’orgue remonte à sa prime jeunesse. Il rencontre Gaston Litaize lors d’un concours à la Rochelle où il obtient la médaille d’or. Membre du jury, le célèbre compositeur est touché par la qualité de sa prestation, et lui propose de rejoindre le Conservatoire National Supérieur. Cédric Burgelin y trouve un épanouissement qui le conduit à la réussite. Il remporte deux premiers prix, orgue et basse continue, à l’unanimité du jury. Il a travaillé avec les plus grands maîtres de l’orgue : Gaston Litaize, Michel Chapuis, Michel Bouvard et Olivier Latry, organiste titulaire de Notre Dame de Paris. Pourtant, il a la nostalgie de sa Charente-Maritime. Qu’à cela ne tienne, il devient titulaire des orgues de la cathédrale de Saintes et chargé de cours. Il est aussi responsable de l’orgue de Jonzac, nouvellement restauré. Et il aimerait créer une classe commune entre Saintes et Royan, ville qui dispose d’un orgue, mais pas encore d’enseignement.
Célèbre dans le monde entier, il donne de nombreux concerts en France et à l’étranger. L’Académie de Saintonge est fière d’honorer Cédric Burgelin aujourd’hui, d’autant que nous aurons le plaisir de l’écouter tout à l’heure dans la cathédrale, une perspective dont nous nous réjouissons tous.