Les Amuse-gueule pour leur travail sur le conte et la tradition orale

Les Amuse-gueule pour leur travail sur le conte et la tradition orale

amuseRapport de Pierre Dumousseau

Les Amuse-Gueules: 14 conteuses, dont 3 représentants du sexe masculin… mais qui assument! L’association fête cette année ses 12 années d’existence. Prônant la promotion et la diffusion de la parole contée, cette association qui siège à Périgny rayonne sur tout la pays d’Aunis, organisant soirées contes, travail de collectage et festivals -le plus emblématique étant « Au fil du conte » qui se déroule entre autres sur les communes de Aytré, Périgny-Rompsay, La Rochelle, Saint-Xandre… Ce festival a célébré son dixième anniversaire en 2009. Il a vu défiler des dizaines de conteurs, amateurs débutants ou professionnels chevronnés, venus de toute la France. En outre, les Amuse-Gueules ont l’an passé effectué un collectage sur la vie et l’oeuvre d’une famille d’artistes ambulants: les Claret (marionnettistes, conteurs, projectionnistes) qui sillonnaient la côte atlantique avant et après la guerre 39-45 et hivernaient à Rompsay où ils ont laissé un souvenir vivace et empreint d’émotion. Ce travail s’est prolongé par un spectacle proposé en divers sites, par une exposition à l’Astrolabe, par la sauvegarde et la réhabilitation de la roulotte des sœurs Claret et enfin par l’inauguration d’un chemin « sœurs Claret » à Périgny. Les Amuse-Gueules nous font aujourd’hui le plaisir de nous présenter un court extrait de ce spectacle. Pour cette réalisation, mais aussi pour l’oeuvre accomplie depuis une douzaine d’années, l’Académie de Saintonge est heureuse de leur attribuer le prix Madeleine Labruyère -qui fut elle-même très attachée à recueillir et transmettre dans ses romans le mode de vie des acteurs de notre patrimoine humain charentais.