Romain Vullo pour la découverte du plus vieux marsupial d’Europe à Archingeay

Romain Vullo pour la découverte du plus vieux marsupial d’Europe à Archingeay

vulloRapport de Didier Néraudeau

Romain VULLO est né en 1977 à La Rochelle où il poursuit ses études jusqu’à sa Maîtrise de Biologie. Passionné de paléontologie dès son plus jeune âge, il passe son doctorat de Paléontologie à Rennes I en 2005. Depuis, il enseigne à Rennes, et à l’Université de Barcelone. La qualité de ses recherches lui vaut le prix 2006 de l’Association des Paléontologues de France. Homme de terrain, il parcourt les gisements de vertébrés du monde entier à la recherche d’ancêtres des requins, des mammifères ou à la découverte de nouveaux dinosaures (Maroc, Chine, et même Bahamas pour étudier les requins actuels). Mais c’est en Charentes qu’il fait ses plus belles découvertes. Il met à jour à Fouras, Jarnac et Champniers des restes de vertébrés dont une dizaine d’espèces de dinosaures inconnues dans cette partie de l’Europe. Un site lui permet de faire des découvertes originales, la carrière d’Archingeay où affleurent des couches géologiques datant d’environ 98 millions d’années. Il a étudié une partie de la carrière, maintenant remblayée, dans laquelle il a mis à jour des dents fossiles très particulières. Les premières à être analysées étaient celles de petits dinosaures carnivores à plumes, des Troodontidae, déjà très comparables à ces dinosaures très particuliers que l’on appelle aujourd’hui les oiseaux. Par la suite, ce sont des dents de petits mammifères que Romain Vullo a identifiées comme des formes très primitives de mammifères marsupiaux. Ainsi, grâce à lui, l’histoire du groupe qui a mené aux kangourous trouve peut-être son origine en Saintonge et non plus en Asie ou en Amérique du Nord comme l’envisageaient les hypothèses antérieures. Ce petit marsupial ancestral, gros comme une souris, a alors été baptisé en hommage d’une part au village d’Archingeay, d’autre part à la famille Marchand, basée à Tonnay-Boutonne, qui exploite la carrière. L’animal s’appelle ainsi Arcantiodelphis marchandi, le préfixe du nom de genre faisant référence à l’un des fondateurs d’Archingeay, un romain nommé Arcantius.