Nicolas Meynen pour La Rochelle au XIXe siècle

Nicolas Meynen pour La Rochelle au XIXe siècle

nicolas-meynenRapport Pascal Even

Avec ce livre, nous disposons enfin d’une monographie détaillée sur l’histoire urbaine et architecturale de La Rochelle au XIXe siècle. Rien d’étonnant à cela lorsque l’on connait le parcours d’historien de l’art et de l’architecture de son auteur qui enseigne à l’Université de Brest.

Mais ce bel ouvrage érudit est aussi remarquable par le plaisir de lecture qu’il propose que par l’abondance et la qualité de ses illustrations mariant dessins, cartes et plans anciens, gravures et photos d’époque, pour le plus grand plaisir du lecteur qu’il soit historien ou simple amoureux de La Rochelle. Nicolas Meynen nous fait comprendre les grands remaniements du XIXe siècle où la cité côtière se métamorphose en une ville portuaire commerçante après la perte de ses débouchés coloniaux à la fin du XVIIIe siècle. La création du bassin, à grand tirant d’eau, de La Pallice à 4,5 kilomètres de la ville, symbolise tous les enjeux de cette reconversion. L’originalité de l’ouvrage réside également dans la façon dont l’auteur aborde l’urbanisation de la Rochelle. Sans a priori de valeur architecturale, il nous s’intéresse autant aux monuments prestigieux du centre qu’à la caserne ou à l’église de banlieue et aux débuts de l’architecture balnéaire. Nous proposant, en prime un nouveau et passionnant regard sur les richesses du patrimoine bâti.