Événements

Événements

Une année de l’Académie, octobre 2020 – septembre 2021

Une année d’exception
Malgré toutes les difficultés rencontrées en cette année de pandémie et grâce à la mobilisation très active de ses membres, l’académie de Saintonge a évité de faire une « année blanche » en 2020. La cérémonie des prix de l’académie a pu avoir lieu en public à Royan, le 4 octobre devant un public de 200 personnes environ, compte tenu des règles d’espacement des sièges. De nombreux élus locaux manifestaient par leur présence, un soutien aux travaux de l’académie qui nous est allé droit au coeur. Aux côtés du maire de Royan, Patrick Marengo, on notait la présence du député Didier Quentin, des représentants du Conseil départemental, de la CARA, de la ville de Saintes, de la ville de Marennes, de la Haute Saintonge et de la ville de Rochefort. C’est dans de telles circonstances que l’on mesure l’amitié qui entoure notre académie. Signalons aussi que notre doyen, Jean-Claude Dubois, retenu par son grand âge (100 ans) était représenté par son fils Olivier afin de ne pas manquer à l’appel. Le Palmarès a été spécialement applaudi confirmant que les membres de l’académie qui présentaient des lauréats (avec leur talent habituel) avaient eu la main heureuse : les discours sur scène des « primés » étaient spécialement intéressants et bien tournés. Le diaporama était enrichi et rythmé par des extraits de films. Le spectacle de clôture et en particulier « la sardine de Royan » interprétée par le choeur d’Emmanuelle Piaud a été magnifique de l’avis de tous.

Le mélange entre enracinement régional et visibilité nationale
…qui préside aux choix de l’Académie de Saintonge était sensible dans la composition de ce palmarès 2020.

  • Grand prix de l’Académie Henri Gaudin, architecte, pour l’ensemble de son oeuvre
  • Prix de la Ville de Royan, Philippe Malgouyres, pour La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires, RMN 2019
  • Prix Jehan de Latour de Geay, Laurent Vidal pour Les hommes lents, Flammarion 2019
  • Prix de la Haute Saintonge, Yannis Suire pour L’estuaire de la Gironde vers 1700,, La Geste
  • Prix de la Ville de Marennes, Patrice Desenne et Patrick Colin pour leur film Apocalypse eau
  • Prix Madeleine La Bruyère, Jacques-Edmond Machefer pour Saintes Frayeurs,, Les Indes savantes 2019
  • Prix de la Ville de Saintes, Michelle Le Brozec présidente de la Société d’Archéologie et d’Histoire de Charente-Maritime
  • Prix Champlain, Gilles Havard pour L’Amérique fantôme, Flammarion 2019
  • Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois, Les Amis de l’Abbaye de Châtres
  • Prix de l’Ile de Ré, Didier Jung, écrivain, pour l’ensemble de ses biographies
  • Prix du Roman, Marc Villemain, pour Mado et Il y avait des rivières infranchissables, Joelle Losfield 2019
  • Prix Royan Atlantique Emmanuelle Piaud, organiste et chef de choeur

Une revue de presse éblouissante
Nous avons constaté avec plaisir, l’intérêt suscité dans la presse par notre académie et ses prix. Dans les journaux, nous avons cette année battu tous les records : 25 citations au total et sur les douze lauréats du palmarès 2020, 9 ont eu un article (au moins) souvent très long. Dans le détail :

  • Grand Prix : Henri Gaudin, une pleine page dans Sud-ouest dimanche et 5 pages dans la revue Actualités Nouvelle-Aquitaine d’octobre
  • Prix Madeleine la Bruyère : Jacques-Edmond Machefert : grand article avec photo dans Sud-Ouest
  • Prix de Royan: Philippe Malgouyres : grand article avec photo dans Sud-ouest et reportage vidéo sur YouTube, article avec photo dans le journal de Marennes et de l’Île d’Oléron
  • Prix Haute-Saintonge: Yannis Suire : une page entière dans Actualités Nouvelle Aquitaine
  • Prix de l’île de Ré: Didier Jung, article avec photo dans le Phare de Ré, article dans Ré à la Hune
  • Prix du roman : Marc Villemain, grand article avec photo dans Sud-Ouest
  • Prix Royan Atlantique : Emmanuelle Piaud, articles avec photos dans Sud-Ouest, dans CARA mag, dans le journal de Saint Palais, et dans celui de Marennes et de l’Île d’Oléron
  • Prix Jehan de Latour de Geay : Laurent Vidal, encadré dans Actualités Nouvelle Aquitaine
  • Prix de Saintes : Michelle Le Brozec, long article dans Sud-Ouest
Par ailleurs, plusieurs articles généraux sur notre académie et/ou le palmarès ont été publiés dans La Haute Saintonge (avec photo), Le Littoral (avec photo), Sud-Ouest (avec photo), et Hebdo 17. Les radios Demoiselles fm. et Radio Terre marine nous ont consacré quatre émissions.

La revue, le site Internet et la page Facebook
La revue de l’Académie présente chaque année les travaux et réalisations des lauréats ainsi que les activités de l’Académie et de ses membres. Elle est déposée à la Bibliothèque Nationale, aux archives de Charente-Maritime et présentée à madame Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuelle de l’Académie française. Pour nous permettre d’atteindre d’autres publics et d’être plus réactifs, une page Face book de l’Académie de Saintonge existe depuis 2019. Elle vient s’ajouter au site Internet de l’Académie, très visité, où le public peut poser des questions… et ne s’en prive pas. Par leur quantité et leur intérêt, ces demandes sont la preuve de l’utilité de ce service auquel collaborent l’ensemble de nos collègues.

Les lauréats rochefortais à l’honneur
Afin de manifester son soutien aux talents de sa cité, en cette année difficile pour la culture, M. Hervé Blanché, maire de Rochefort a souhaité mettre à l’honneur les réalisations de 20 personnalités rochefortaises couronnées par l’Académie de Saintonge. Cette petite cérémonie (en version restreinte pour cause de Covid) s’est tenue au mois de décembre à la mairie, en présence de M. Alain Giorgis, adjoint au maire, et de la directrice de l’Académie. Elle a fait l’objet d’articles dans Sud-Ouest, dans le magazine Rochefort le Mag et sur les ondes de Demoiselles Fm.

Un prix de l’Île d’Oléron en 2021 et un Prix de Saint-Jean d’Angély en 2022
Deux nouveaux prix apparaissent cette année et l’an prochain au palmarès de l’Académie. En avril, la Communauté de communes de l’Île d’Oléron adopte la décision de créer un Prix de l’Île d’Oléron décerné dès cette année. En juillet, la Ville de Saint-Jean d’Angély refonde un Prix de Saint-Jean d’Angély qui avait existé par le passé et qui retrouvera sa place dans notre palmarès en 2022. Ces récompenses soulignent une fois de plus l’intérêt des collectivités locales pour notre Académie et son palmarès qui compte déjà les prix de Saintes, Royan, Rochefort, Marennes, de la Haute-Saintonge, et de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique.

Présence des académiciens dans les pages le Cercle des idées sur le site du journal Sud-Ouest
Sur proposition de Christophe Lucet (de Sud Ouest et Sud Ouest Dimanche), le journal accueille des contributions des membres de l’Académie de Saintonge, sur l’actualité de la vie culturelle ou de leurs domaines de spécialité. Ces articles paraitront en priorité dans la version Internet où les colonnes de la rubrique Le Cercle des idées permettent de publier des textes de plus grande taille. Une version réduite pourra éventuellement paraître également dans le journal « papier ». Notre collègue, Bernard Mounier inaugurait cette collaboration avec un article sur Picasso à Royan.

Des réunions un peu chamboulées
Traditionnellement programmée en octobre, la séance publique 2020 a heureusement pu avoir lieu (en respectant les règles de distanciation) mais les deux réunions suivantes, après avoir été programmées, déprogrammées, reprogrammées et déprogrammées à nouveau ont dû être remplacées par des échanges sur internet et par téléphone afin de présenter à nos collègues les documents habituellement adoptés en assemblée générale. De la même façon, les travaux de préparation du palmarès, en raison du reconfinement, se sont faits à distance.

En mars et avril 2021 par écrans interposés
Consultation sur internet des académiciens pour réunir et présenter les propositions en vue du palmarès 2021. Idées, rapports, photos, décisions de report ou de retrait de certaines suggestions initiales, sont échangés, motivés, argumentés au fil des semaines. Grâce à la participation très active de tous, la présélection est élaborée en respectant le calendrier.

En mai 2021 à Saujon
L’Académie était l’invitée des élus de la ville. Notre collègue, Pascal Ferchaud, maire de Saujon et Oriane Bleau du service culture et communication, nous ont présenté les réalisations en hommage au peintre Gaston Balande. Dont une passionnante découverte de la « Gaston Balade », une exposition en plein air de reproductions de 120 tableaux de l’artiste. La matinée s’est achevée par la visite de la collection des oeuvres conservées à la Mairie de Saujon et la présentation du programme des manifestations organisées pour le cinquantenaire de la disparition du peintre. La réunion de travail académique a été consacrée aux dernières discussions et au scrutin pour établir le Palmarès 2021.

Un film en l’honneur de Gaston Balande
Au mois de mai, notre collègue Pierre Dumousseau contactait le Fonds audio-visuel de Recherche (FAR) pour consulter leurs archives sur Gaston Balande et s’émerveillait devant les films d’amateur déposés par monsieur et madame Suitre, les neveux du peintre. Au vu de ces rouleaux de pellicule datant des années 20 (tournés par Balande lui-même), Marie-Dominique Montel et Pierre Dumousseau faisaient appel à deux spécialistes des films anciens, Christopher Jones et Blake Jones, afin de restaurer ces documents abimés et de monter un court-métrage baptisé Ciné-Balande qui a été présenté au nom de l’Académie lors de notre visite à Saujon, ville d’origine de l’artiste.

En septembre 2021 à Talmont
À l’invitation de Bernard Mounier, l’Assemblée générale de l’Académie de Saintonge s’est réunie avec retard mais dans les délais impartis par les ordonnances gouvernementales. Une A.G. à l’ordre du jour dense puisqu’il s’agissait d’adopter le rapport financier et le rapport moral, de renouveler le bureau et de procéder à l’élection d’un nouvel académicien.