Association Saint-Même patrimoine pour leur travail historique

Rapport d’Alain Braastad

Cette année l’Académie de Saintonge décerne son prix Samuel Champlain à une association particulièrement active depuis dix ans puisqu’elle a redonné vie à un village. Il s’agit de Saint-Même Patrimoine.
Saint-Même, située à la limite orientale de la Saintonge, entre Jarnac et Châteauneuf, est un village de quelques mille habitants, célèbre pour la qualité du grain très fin de sa pierre blanche et pour la délicatesse et la longueur du bouquet de ses eaux-de-vie de Grande Champagne. Créée en 1994, l’association s’est donnée pour but premier de valoriser son village en réhabilitant une partie des carrières de pierres de taille situées au cœur même du bourg, mais dont l’extraction était abandonnée depuis vingt ans pour des raisons économiques. Les bonnes volontés se sont mobilisées et le village endormi s’est réveillé. Des concerts et des spectacles ont été donnés sous les voûtes de la cathédrale que sont les grandes salles souterraines des carrières et ont rassemblé jusqu’à cinq cents personnes. Hélas depuis 2001, des questions de responsabilité ont bloqué, momentanément souhaitons-le, l’accès à l’intérieur des carrières. Mais la dynamique est lancée, les restes du château-donjon du XVe siècle (celui des Méhée et des Culant) ont été retrouvés, de belles salles voûtées totalement ignorées y ont été mises au jour, l’église romane restaurée, le four banal réhabilité, le dolmen le long du Chemin boisné débroussaillé et les vieux logis mis en valeur. Des journées portes ouvertes, des expositions ont été organisées… Enfin, sur ses seuls fonds, l’association a publié cette année une magnifique monographie de cinq cents cinquante pages, abondamment illustrée, sur l’histoire de la commune : Saint-Même-les-Carrières, un village atypique de la Charente saintongeaise, travail collectif réalisé sous la houlette érudite de Jean-Paul Gaillard et la coordination de Maurice Braud. Pour l’avenir les projets sont nombreux : bulletin annuel, bibliothèque, conférences mais surtout la ferme volonté d’un retour dans les carrières, cœur patrimonial de Saint-Même. Par le dynamisme de sa population, ce village tranquille a retrouvé son identité et s’est à nouveau ouvert sur l’extérieur. Souhaitons longue vie à Saint-Même Patrimoine.