Françoise Souan pour l’animation culturelle de la ville de Thénac

Présentation Nicole Bertin

L’idée d’une médiathèque à Thénac, près de Saintes, germe en 1995. À l’origine de cette ambition, Françoise Souan, conseillère municipale, expose son projet au maire, André Veillon. Elle souhaite, en effet, que la commune soit dotée d’une structure axée sur la lecture. La municipalité accepte de se lancer dans l’aventure… En octobre 1999, la médiathèque, première dans le département en milieu rural, ouvre ses portes. Aujourd’hui, elle répond aux objectifs fixés : donner le goût de la lecture tout en sensibilisant les scolaires avec la mise en place d’une politique de développement culturel. Pour attirer le public, le programme doit être complet et de qualité. Françoise Souan le sait bien, c’est pourquoi elle ne ménage pas ses efforts et place haut la barre. En 2004, par exemple, un bel hommage a été rendu à Édith Piaf et à Jean Cocteau avec la présentation du Bel Indifférent, pièce jouée par les « Baladins de Thénus ». En octobre, le Moyen Âge était le centre d’une étude présentée par l’écrivain Mireille Calmel. En novembre, les amateurs d’aéronautique et de poésie ont été conquis par l’histoire d’Antoine de Saint-Exupéry. La découverte du Nouveau Monde, associée à deux Saintongeais, Champlain et Dugua de Mons, a également retenu l’attention. Les rendez-vous de 2005 sont tout aussi variés avec l’enchanteur des temps nouveaux que fut Jules Verne ainsi qu’un travail de mémoire sur la déportation et l’exil des républicains espagnols. En octobre, l’éternel féminin sera commenté par Catherine Rey qui parlera de «la condition des femmes à travers la chanson traditionnelle», tandis que novembre sera consacré au salon du livre des Droits de l’Homme. Tout au long de l’année, les enfants ont accès gratuitement aux ateliers. Les écoles sont associées au travail de la médiathèque qui participe au programme « Lire et faire lire ». Les adultes ne sont pas oubliés avec cercle de lecture, informatique, cours de langues, généalogie, théâtre avec les « Baladins de Thénus », génération 1900 (pour garder la mémoire), etc. S’y ajoute le festival «Arts aux villages» de Préchernac qui regroupe les communes de Thénac, Préguillac, Chermignac et Berneuil. Organisé chaque année, il rencontre un vrai succès. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la médiathèque de Thénac a obtenu le premier prix de la « Bataille de la lecture», concours national organisé par l’association Savoir lire, le Sénat, le ministère de la Culture, l’association des maires de France et le syndicat de l’Édition. Ce prix lui a été remis par le président du Sénat, Christian Poncelet, en juin 2004. Si Thénac obtient un tel niveau de reconnaissance, c’est grâce au travail de cette équipe passionnée, forte de nombreux bénévoles, et au soutien sans faille du conseil municipal.