Laurence Chesneau-Dupin pour sa muséographie des arts du cognac

Présentation Alain Braastad

Cognac possède maintenant un musée exceptionnel dédié à notre grand produit régional, le cognac, et à ses filières : le musée des Arts du cognac. Cognac se devait une telle réalisation et l’ensemble est à la hauteur de la réputation de notre eau-de-vie : exigence de qualité, ouverture sur l’international, traditions et innovations. C’est en France le seul musée d’une telle envergure dans le domaine des vins ou des spiritueux. Il porte le label « musée de France ». Ce musée, ouvert il y a seulement un an, est installé en bordure de la Charente dans le vieux Cognac. Il intègre une architecture résolument contemporaine à l’ancien hôtel particulier des Perrin de Boussac (dont la façade est classée Monument historique). Sa création est due à l’impulsion et la volonté tenace des deux derniers maires de Cognac : Francis Hardy et le maire actuel Jérôme Mouhot. Ses architectes, recrutés sur concours national, sont des références et sont aussi de notre région puisqu’il s’agit de Jean-Jacques Bégué et d’Hervé Baudouin. La conception muséographique a été confiée à l’agence Duck Sceno de Lyon. Puis sont intervenus les conservateurs cognaçais, dix ans de travail : notre collègue Pauline Reverchon à qui notre Académie rend un vibrant hommage, Christian Vernou, Pierre Bour, tous ont travaillé à l’élaboration du projet, puis est venue celle à qui nous devons la réalisation concrète de l’ensemble : Laurence Chesneau-Dupin.

Toute jeune conservatrice, elle arrive il y a cinq ans pour l’ouverture du chantier puis coordonne l’aménagement muséographique de ce musée innovateur. Objets traditionnels, anciens ou contemporains, associés au support des technologies les plus récentes : projection de documents audiovisuels, interviews de professionnels, photos sur grand écran, panneaux explicatifs, mais aussi bruits, odeurs, ambiance, lumières. L’ensemble retrace l’histoire et l’actualité de la lente élaboration du cognac, de son commerce et de ses industries associées : la tonnellerie, la verrerie, l’imprimerie, la cartonnerie, le packaging, toutes industries dans lesquelles s’expriment à la fois le respect des traditions et les innovations technologiques. C’est un musée que vous devez aller voir. Merci à Laurence Chesneau-Dupin pour la réussite de cette belle et intelligente mise en valeur de notre patrimoine commun.