Événements touchant l’Académie en 2007

• Célébration du jubilé de l’Académie de Saintonge, le 1er octobre 2006, lors de la séance publique annuelle, salle Saintonge à Saintes. Cinquante ans d’existence ce n’est pas rien. Les directeurs historiques de l’académie, Jean Glénisson et Madeleine Chapsal ont partagé avec François Julien-Labruyère, directeur en exercice, l’Académie au grand complet et une assistance spécialement nombreuse l’émotion de cet anniversaire….. et plus d’une cinquantaine d’articles de presse en ont rendu compte. Cette manifestation a vu la distribution d’un palmarès de douze prix et médailles et la réception de deux nouveaux académiciens : l’historien et homme de lettres Alain Quella-Villéger et l’écrivain et conteur Pierre Dumousseau qui a tenu la salle sous le charme en présentant, en avant première, une partie de son nouveau spectacle.

• Octobre 2006. Le livre du cinquantenaire de l’Académie auquel ont participé la plupart des académiciens est publié avec le soutien de l’Office du livre en Poitou-Charentes, de la Région Poitou-Charentes et du Conseil général de la Charente-Maritime. C’est un succès de librairie remarquable pour un ouvrage de cet ordre, puisque l’opération s’équilibre financièrement au bout de quelques mois seulement. Un succès aussi pour François Julien-Labruyère qui a porté le projet à bout de bras !

• Novembre 2006, séance privée de l’Académie de Saintonge à l’établissement thermal de Saujon, à l’invitation de Jean-Claude Dubois. La réunion a pour thème majeur le renouvellement du bureau de l’académie. Marie-Dominique Montel est élue à la direction en remplacement de François Julien-Labruyère qui était à ce poste depuis 10 ans et qui a pris ses nouvelles fonctions à la présidence de l’Abbaye aux Dames. Pascal Even devient directeur adjoint en remplacement d’Alain Michaud. Claude Coutant Pajany, secrétaire perpétuelle et le trésorier Alain Braastad sont reconduits pour un mandat de deux ans. Autre moment fort, le scrutin pour la désignation d’un nouvel académicien au 21e siège (de Pauline Reverchon qui a demandé à bénéficier de l’honorariat). Il voit l’élection « dans un fauteuil » de Jean louis Lucet, ancien ambassadeur de France, gendre de Pierre-Henri Simon.

• Le 3 novembre en partenariat avec l’Académie de Saintonge, l’Abbaye aux dames de Saintes organise dans sa belle salle de cinéma une projection du film « Laclos, les liaisons de l’île d’Aix » de Marie-Dominique Montel, suivie d’un débat avec la réalisatrice et … d’un cocktail.

• Janvier 2007, premiers contacts avec la région Poitou-Charentes pour la création c’une cérémonie des « Prix de l’Académie de Saintonge ». Le directeur adjoint, Pascal Even., propose la création d’un prix du Patrimoine qui serait décerné par l’Académie.

• Février 2007, l’Académie de Saintonge tient sa séance privée dans une magnifique salle voûtée de l’Abbaye aux Dames à Saintes, à l’invitation de François Julien-Labruyère. C’est la première réunion préparée par le nouveau bureau qui apprécie tout spécialement dans ces circonstances éprouvantes… le pot de bienvenue offert par l’ancien bureau ! Après un chaleureux hommage au travail accompli pendant 10 ans par François Julien-Labruyère à la direction de l’Académie, l’ordre du jour comportait deux points principaux : La création d’une cérémonie des « Prix de l’académie de Saintonge » avec le soutien de la région Poitou -Charentes… et un premier tour d’horizon pour le palmarès 2007.

• Avril 2007, séance privée de l’Académie à la Corderie royale de Rochefort, à l’invitation de son directeur Emmanuel de Fontainieu. Après l’accueil de notre nouveau collègue Jean-Louis Lucet, l’établissement définitif du palmarès constitue le point majeur de l’ordre du jour. Mise au point de la cérémonie des « Prix de l’Académie de Saintonge » qui aura lieu le 7 octobre 2007. Création d’un diplôme de l’Académie pour récompenser les jeunes talents. Plusieurs journaux et radios rendent compte à cette occasion du travail de l’Académie….

• Mai 2007, En partenariat avec l’Académie de Saintonge, le cinéma Le Gallia à Saintes présente « Cinéma et architecture ». Au programme, « Royan, l’art de la reconstruction » en présence des réalisateurs Yves-Antoine Judde et Philippe Maillot, médaille de l’Académie de Saintonge en 2005 et « Esquisses de F. Gehry » film de S. Pollack.