Nicolas Sollogoub pour ses vitraux de l’église de Brouage

Nicolas Sollogoub pour ses vitraux de l’église de Brouage

Rapport de Jean-Claude Dubois

Nicolas Sollogoub est un des grands maîtres actuels de l’art du vitrail qui a créé en 1990 un nouveau procédé de fabrication, breveté aux USA sous le nom de Nicolas Sollogoub 3D, c’est-à-dire technique tridimensionnelle sans plomb.
A Montréal, à coté de nombreux vitraux dans les sites les plus éminents de la ville, il a, dans le métro représenté sur une verrière de 30mx2m, l’histoire de la ville au XIXe siècle. Au japon, il a réalisé 3 vitraux qui évoquent les deux villes jumelées de Montréal et Hiroshima. En France, son œuvre comporte deux verrières de 8mx 2m dont l’une consacrée au « Chemin du roi en pays de Canada » a obtenu la médaille de vermeil de la ville de Paris en 1996, et l’autre sur « La paix de Montréal en 1710 » a été exposée au Château d’Oléron de 2001 à2007.
Il a enfin, réalisé à l’église de Brouage, six vitraux sur les origines de l’histoire du Canada. L’un d’entre eux, offert par la ville de Montréal, a été inauguré le 11 juin 2008 par le maire de Brouage, l’ambassadeur du Canada et le président et les membres du comité du Mémorial de la nouvelle France. Ces vitraux sont d’une conception qui tranche avec la tradition de cet art mais qui, en raison de leur qualité artistique et de leur dimension culturelle devrait apparemment l’orienter vers des perspectives nouvelles.

brouage-eglise-08-06-5D-425   brouage-vitraux-5D-4235   brouage-vitraux-08-06-5D-42   brouage-vitraux-R-08-06-5D-   brouage-vitraux-5D-4228

(photo n°1) L’église de BROUAGE avec les vitraux de Nicolas SOLLOGOUB.
(photo n°2) François de MONTMORENCY,évêque.
(photo n°3) Le vitrail de CHAMPLAIN.
(photo n°4) Le vitrail du Père VINCENT.
(photo n°5) La ville de MONTREAL, d’après une gravure de 1724, par Nicolas SOLLOGOUB.