L’association cultuelle de l’Église protestante unie de Barbezieux

L’association cultuelle de l’Église protestante unie de Barbezieux

Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois

L’association cultuelle de l’Église protestante unie de Barbezieux

Rapport : Christine de Ponchalon

L'association cultuelle de l'Église protestante unie de Barbezieux - Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois
Crédits : Patrice Bouton

C’était une tâche bien lourde que l’Association cultuelle de l’Église protestante unie de Barbezieux a entrepris il y a vingt ans. Sauver les peintures murales de la chapelle templière de Cressac, en Charente.

Le consistoire en devient propriétaire en 1902 à l’issue d’une souscription publique. Puis la chapelle est classée en 1914. Le plus dur reste à faire : restaurer le bâtiment pour l’ouvrir au culte et aux visiteurs. Bien que les lieux aient subi de nombreuses vicissitudes depuis le XIIe siècle, on peut cependant imaginer ce qu’ils furent.

La plus extraordinaire des peintures ornant l’intérieur, raconte, dans un graphisme réaliste et poétique à la fois, un épisode de la deuxième croisade : la prise en 1163 de la ville de La Bocquée, près du Krak des Chevaliers en Terre Sainte, aujourd’hui en Syrie. Siège emporté sur les occupants sarrasins par Guillaume Taillefer, comte d’Angoulême. Elle apporte aussi de nombreuses informations sur l’architecture de l’époque, les vêtements, les armes des croisés chrétiens et de leurs adversaires musulmans.

Après une première intervention au début des années 1950, le Conseil presbytéral travaille en 2010 à un projet de rénovation et à la réunion des financements nécessaires.

Grâce à la persévérance et à la compétence du Conseil, l’opération a été menée à bien, et le résultat de la restauration est admirable.

L'association cultuelle de l'Église protestante unie de Barbezieux - Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois
Crédits : Patrice Bouton