François Vanneaud pour l’animation de l’Association départementale pour la lecture (ADL Bibliobus)

Rapport de Claude Coutant-Pajany

 

L’Association du bibliobus date de 1950 et en 1978 elle vient renforcer la Bibliothèque centrale de prêt, structure d’État, en personnel et en moyens financiers. Dans la prévision de la décentralisation du service, elle conçoit un plan départemental de la lecture publique, plan accepté par l’État et le département en 1983. Une bibliothèque départementale de prêt est alors organisée. Douze employés sont titularisés, des véhicules achetés et un bâtiment construit à Saintes pour constituer la « centrale ». Bientôt s’ouvrent deux annexes, à Rochefort et à Jonzac. En 1985, l’association du bibliobus change ses statuts et se transforme en « Association départementale pour la lecture-bibliobus ». Elle devient un moyen de rencontre pour les responsables de bibliothèques des communes rurales et leur partenaire majeur pour la formation, l’animation, l’aide aux petites bibliothèques et l’étude sur la lecture publique en milieu rural. De 1984 à 1987, un plan de formation des responsables de petites bibliothèques est mis en place. Il débouche sur un colloque départemental sur « le choix des livres pour les jeunes » et sur la création d’un collectif composé du bibliobus, de la Fédération des foyers ruraux, de l’École des parents, de la bibliothèque de Saintes et de la SNCF. Suit une lourde opération étalée sur trois ans : « 40 000 jeunes lecteurs en Charente Maritime ». En 1990, la nouvelle bibliothèque centrale est inaugurée à Saintes, en présence du ministre Alain Decaux. En 1991, une enquête sur les loisirs et la lecture des adolescents en milieu rural ; unique en France, car ce genre d’enquête touche plus volontiers les milieux urbains, elle est publiée et obtient un bon écho. Depuis, chaque année, l’association suscite des fêtes du livre dans les bibliothèques rurales. Les plus fameuses sont celles de Loulay, de Saint-Sauvant et de Saint-Aigulin. De même, elle assure la mission d’observatoire des animations des bibliothèques rurales et organise chaque année une rencontre des responsables des responsables de ces bibliothèques, rencontre qui obtient toujours un grand succès. Les thèmes y sont variés :
– 1990: Lesbibliothécaires témoignent (Saint-Georges-de-Didonne)
– 1991: Les adolescents et la lecture (Saint-Jean-d’Angély)
– 1992: L’animation de bibliothèque et les adolescents (Saintes)
– 1993: Le conte (Pons)
– 1994: Préhistoire et archéologie (Saintes)
– 1995: Pour un projet de développement de la lecture (Saint-Trojan)
– 1996: Forum des activités des responsables de bibliothèques (Fouras)
– 1997: L’illettrisme (Montendre)
– 1998: Du livre au multimédia (La Rochelle)
– 1999: L’édition locale (Bussac)
On voit l’actualité des sujets à l’ordre du jour. De même, l’association est à la base d’une étude approfondie sur le développement de la lecture dans les communes de moins de 10 000 habitants, étude unique en France, qui fait de notre département le leader en ce domaine. François Vanneaud préside l’Association départementale pour la lecture-bibliobus depuis 1979. Sa réussite sur le terrain et dans le monde de la lecture publique est exemplaire. L’Académie de Saintonge est fière et heureuse de fêter ce vingtième anniversaire en lui remettant son Grand Prix de l’Académie.