Marie NDiaye pour «ROYAN La professeure de français»

Marie NDiaye pour «ROYAN La professeure de français»

Grand Prix 2021 de l’Académie de Saintonge

Marie NDiaye pour ROYAN La professeure de français (Gallimard éd.)

Rapport : Bernard Mounier

Marie NDiaye - Grand Prix 2021 de l'Académie de Saintonge

Marie NDiaye est une femme de lettres française, ayant remporté le prix Fémina en 2001 pour Rosie Carpe, le prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes, et le prix Marguerite Yourcenar en 2020 pour l’ensemble de son œuvre. Son dernier ouvrage, ROYAN La professeure de français, est un monologue, écrit pour Nicole Garcia, laquelle l’a créé lors du dernier Festival d’Avignon.

C’est l’histoire de Gabrielle, une professeure revenant chez elle après avoir donné ses cours. Elle sait que l’attendent, devant sa porte, le père et la mère de l’une de ses élèves, laquelle s’est suicidée en se jetant d’une fenêtre du lycée. Elle reste muette devant la douleur des parents, alors que tournent dans sa tête les évidences cruelles de sa propre culpabilité en cette affaire. Les remuantes pensées de la professeure nous sont contées au présent, en une langue simple et châtiée à la fois, comme pour nous faire réfléchir sur notre part de responsabilité en semblable circonstance.

Le lecteur se voit pris dans la peau de Gabrielle et il s’entend dire « Ah ! je crois que, sans le savoir, j’ai fait un malheur sur la terre. ». À moins que de répéter, avec Gabrielle marchant, je cite, « avenue de la Falaise, de la Grande-Plage, de la Grande-Conche, des Goélands, des Tamaris, du Val Joyeux : moi je suis innocente à Royan, je suis innocente, innocente à Royan partout et pour toujours… ». Marie NDiaye dit « J’aime travailler dans l’ambivalence, parce qu’il me semble qu’elle nous fait réfléchir davantage. ».

Pour ce texte dramatique exceptionnel, et en hommage à l’ensemble de son œuvre, l’Académie est heureuse de décerner son Grand Prix à Marie NDiaye.

Recomended Posts

Leave a Reply