Pierre Miramand, Éric Dépré, Thierry Bouyer pour leur ouvrage «Paléontologie de l’Aunis, sur les traces d’Alcide d’Orbigny»

Pierre Miramand, Éric Dépré, Thierry Bouyer pour leur ouvrage «Paléontologie de l’Aunis, sur les traces d’Alcide d’Orbigny»

Prix de l’Île de Ré

Pierre Miramand, Éric Dépré, Thierry Bouyer pour leur ouvrage Paléontologie de l’Aunis, sur les traces d’Alcide d’Orbigny

Rapport : Didier Néraudeau

Paléontologie de l'Aunis, sur les traces d'Alcide d'Orbigny - Prix de l'Île de RéPierre Miramand a été professeur de biologie et doyen de la faculté des sciences à l’Université de La Rochelle, puis, à la retraite, il est devenu Président de la Société des sciences naturelles de Charente-Maritime et à ce titre s’est occupé des publications aux Annales de la Société des Sciences Naturelles de Charente-Maritime. Bien qu’éloigné de la paléontologie dans le cadre de ses activités professionnelles, il est depuis sa jeunesse passionné de fossiles et a pu assouvir plus largement cette passion une fois à la retraite. Ses activités paléontologiques conjuguent des prospections en Aunis et en Saintonge, des publications de vulgarisation et de valorisation patrimoniale, avec des articles réguliers sur la paléontologie charentaise dans la revue grand public Fossiles, de multiples conférences sur la paléontologie régionale ou sur Alcide d’Orbigny, et des participations à la réalisation de petits documentaires sur les fossiles charentais, avec Léon Damour.

Éric Dépré, est ingénieur GIP-GEVES, affecté au Conservatoire national des graines et semences à Surgères. Parallèlement à sa vie professionnelle, il voue depuis l’âge de 10 ans une passion multiforme pour les fossiles et la paléontologie. Tout d’abord collecteur à l’œil aiguisé, puis collectionneur scrupuleux collaborant avec de multiples chercheurs académiques pour valoriser ses découvertes dans des publications scientifiques internationales, il est devenu depuis 10 ans un médiateur au service du patrimoine paléontologique de l’Aunis et de la Saintonge, via de multiples conférences, des co-réalisations de documentaires, des reportages sur ses activités et son musée et des articles ou ouvrages grand public.

Thierry Bouyer, géomètre à la retraite, est passionné d’histoire et de géographie, particulièrement intéressé par l’évolution des cartes de l’Aunis et de la Saintonge. Depuis une quinzaine d’années, il a animé des dizaines de conférences sur la cartographie ancienne de l’Aunis. Grâce à ses exposés, on découvre ainsi l’Aunis à travers 2000 ans de cartographie. Son intérêt se porte plus particulièrement sur Claude Masse (1652-1737), ingénieur géographe français du XVIIe siècle qui a produit la première carte topographique du Poitou-Charentes.

Recomended Posts

Leave a Reply